Accueil du site > Actualités > Yaoundé II : Le plan communal des (...)

Yaoundé II : Le plan communal des jeunes 2011-2015 est lancé

par Assoal (25/01/2011)

C’est sous une matinée pluvieuse que la cérémonie du lancement du plan communal des jeunes a eu lieu le 27 novembre dernier devant une assistance diversifiée : autorités ministérielles et administratives, personnalités civiles, élèves, hommes de médias et autres, ayant pris d’assaut la salle des fêtes de l’hôtel Somatel. Après une série d’allocutions, Aboubakar, le président du Conseil communal des jeunes (CCJ) a précisé dans ses propos, le rôle que doit jouer le Conseil des jeunes dans une commune. « Le CCJ n’est ni une formation politique, ni un syndicat de leaders mais une plateforme où les jeunes doivent réfléchir sur les questions relatives à leur épanouissement. Soyons amoureux de notre commune », a-t-il dit. Il a par ailleurs mis l’accent sur la lutte contre la corruption en appelant les jeunes à dénoncer tout acte de corruption au sein de la commune de Yaoundé II, qu’il qualifie d’être la « vitrine du Mfoundi », avant de présenter le bilan des activités du Conseil des jeunes.

Remise de parchemins Cette cérémonie a connu une autre articulation importante : la remise des parchemins à une centaine de jeunes ayant suivi un apprentissage en informatique. Ces derniers seront vivement encouragés par le représentant du ministère de la Jeunesse. Ensuite, la parole reviendra au représentant du gouverneur de la région du Centre, qui lui s’est appuyé, sur la pensée du philosophe Karl Max : « Les philosophes n’ont fait qu’interpréter diversement le monde. Il s’agit maintenant de le transformer » pour s’adresser aux jeunes. Une façon pour lui de voir se concrétiser la participation de la jeunesse au développement de son environnement. Il n’omet pas à cet effet de saluer l’accompagnement de tous les partenaires de développement à l’endroit des Collectivités territoriales décentralisées (CTD) et plus particulièrement au CCJ de Yaoundé II. La journée sera clôturée par l’explication du plan communal des jeunes et associations par Moise Mfouapon, consultant au Conseil des jeunes. Ce dernier s’appesantira sur les 12 axes prioritaires autour desquels doivent s’articuler les actions conjuguées de l’Etat et de ses partenaires de développement. Il plaidera également pour la professionnalisation des associations afin de lutter contre le chômage qui mine la jeunesse.


Dans la même rubrique

SPIP Contactez-nous | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |  Accèder à l'extranet