Accueil du site > Actualités > Le ROJAC organise un atelier de (...)

Le ROJAC organise un atelier de formation sur la jeunesse le mois prochain

Publiée le mercredi 22 août 2012


Le Réseau des Organisations de Jeunesse pour l’Action Citoyenne (ROJAC) organise avec l’appui de ses partenaires, un atelier de formation de leaders d’organisations de jeunesse sur la gouvernance les 22 et 23 août prochain, sur le thème « Gouvernance et participation active de la jeunesse au développement local : vue de la société civile », avec souci premier de renforcer les capacités des leaders d’organisations de jeunesse à influer sur les politiques locales. Plus concrètement, il s’agit pour les organisations de jeunesse ou intervenant pour la jeunesse de se doter d’un pool de leaders jeunes aptes à impulser une dynamique sociale d’influence des politiques publiques. Ces participants œuvreront à dupliquer d’une part les acquis de la démarche auprès d’autres leaders jeunes, et mener des actions de plaidoyer d’autre part.

De façon spécifique, les jeunes participants seront outillés sur le processus de décentralisation, ses fondements, sa démarche, les avancées actuelles, le rôle des acteurs et les défis. Un accent particulier sera accordé à des modules portant sur le budget communal, sa nomenclature, le processus de son élaboration, les modalités d’exécution dudit budget, son suivi et son évaluation. La formation se tiendra à l’hôtel Somatel à Yaoundé. Les intervenants à l’atelier sont des leaders de la société civile ayant une expertise dans les thèmes abordés et soucieux de la participation active et citoyenne de la jeunesse (REFILA, PLANOSCAM, Dynamique Citoyenne, Un Monde Avenir, ASSOAL).

 

Faible participation des jeunes

A l’issue des deux jours de cet atelier national, Edouard Thierry Fegue, Coordonnateur du ROJAC, espère quelques résultats. Entre autres, que « 80 leaders d’organisations de jeunesse au moins, issus de l’ensemble des 10 régions du Cameroun soient formés sur la décentralisation, la gouvernance locale et la participative active de la jeunesse ». Non des moindres, l’identification des axes d’intervention de la jeunesse pour l’amélioration de la gouvernance locale et la définition d’une vision commune sur le rôle à jouer par ces regroupements de jeunes sont également envisagées. Seules les organisations avec à leur tête de jeunes leaders âgés de moins de 36 ans sont les cibles de cette formation. D’après Edouard Thierry Fegue, « c’est la première fois que des jeunes de la société civile vont s’attaquer à un domaine sensible de notre administration comme le suivi citoyen de la gestion locale tout en revendiquant des mécanismes transparents d’appui à la société civile au niveau local ». En somme, une autre façon de lutter contre le désintérêt des jeunes face à la gestion publique et à la politique, la faible participation fiscale, sociale et économique des jeunes et, enfin la déliquescence des valeurs morales et citoyennes.


SPIP Contactez-nous | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |  Accèder à l'extranet