Accueil du site > Actualités > Interview

Interview

par Assoal (17/02/2011)

Le projet emploi-jeunes se boucle d’ici peu, quel bilan faites-vous de votre action depuis en ce jour ? Le projet emploi-jeunes de l’Ong ASSOAL a réuni de gros chiffres et pourcentages en terme de bilan. Les activités programmées ont quasiment été réalisées en totalité. Nous pouvons ici l’affirmer avec succès. Presque 80% de jeunes approchés ont pris conscience de leur situation socio professionnelle grâce aux outils mis à leur disposition. Réunis en réseau, les jeunes sont en mesure d’exprimer leurs besoins à travers les agendas politiques au niveau de la mairie de Yaoundé II.

Quelles sont les difficultés rencontrées au cours de l’exercice de vos fonctions en tant que partenaire des jeunes et des associations ? La difficulté majeure était le sentiment d’impuissance pour répondre au manque de moyens financiers auquel étaient confrontés plusieurs jeunes. Ces jeunes défavorisés étaient enthousiasmés de continuer avec la formation en informatique et ne le pouvaient pas, si bien que les coûts de formation dans les centres de formation étaient élevés. Nous continuerons à les aider à la mesure de nos possibilités, même avec des conseils et encouragements.

Les jeunes ont-ils compris le bien fondé de ce partenariat visant leur insertion socio-professionnelle ? Nous sommes satisfaits car de nombreux jeunes ayant collaboré avec l’axe emploi-jeunes ont trouvé une occupation soit en continuant avec l’apprentissage informatique, soit en décrochant un emploi après une formation professionnelle. L’engouement autour des autres activités comme : l’appropriation du plan communal et des agenda politiques, le regroupement en réseau, le nombre élevé des visites sur le site emploi-jeunes, la mise en ligne des CV, etc. nous font croire que ces jeunes ont réellement pris en main leur destin.

Quelles sont les dispositions préconisées pour répondre aux éventuelles demandes de jeunes qui continuent de solliciter vos services ? Il est vrai que le projet s’achève laissant les jeunes insatisfaits. Mais notre souhait est que les associations de jeunes puissent s’approprier des activités que nous n’avons pas pu réaliser ensemble et qu’elles les soumettent aux Conseils communaux des jeunes de leur municipalité respective. Par ailleurs, l’animation du site reste une activité réalisable par les jeunes car on y trouve tout ce dont ils ont besoin pour leur insertion socio-professionnelle. Nous avons également mis à leur disposition des outils comme le CD-Rom et le recueil des fiches d’expérience de Yaoundé II, instruments utiles pouvant être bénéfiques à d’autres jeunes pour leurs recherches d’emploi. Enfin, toujours au niveau d’ASSOAL, le projet Clic vert Cameroun a mis sur pied des programmes de formation pouvant assurer la continuité du projet emploi-jeunes.

Emploi-jeunes : Distribution des CD-ROM et des fiches de recueil 96 CD-ROM illustrant les diverses activités réalisées par l’axe emploi des jeunes de l’Ong ASSOAL et 96 recueils de fiches d’expériences de jeunes, associations et centres de formation ont été distribués depuis le 6 janvier dernier aux jeunes de la commune de Yaoundé IV. Cette activité s’étendra, les jours prochains, dans les autres communes de la ville de Yaoundé. Bien avant cela, une réunion avec les présidents des Conseils Communaux de Jeunes de Yaoundé IV et Yaoundé IV avait eu lieu. Objectif : Explication de l’utilisation de ces supports. Contact : Yvonne Ngo lima Tel : 22 20 10 12 Email : assoalcam yahoo.fr


Dans la même rubrique

SPIP Contactez-nous | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |  Accèder à l'extranet